Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Faaxaal sur les Réseaux Sociaux

Page Faaxaal - Cliquez sur J'aime Groupe amoureux de Nature Page Faaxaal sur Google+ Pinterest Twitter Scoop.it
Derniers sujets
» Photo d'arbuste du Québec : Kalmia à feuilles étroites - Kalmia angustifolia - Sheep laurel
par Jasmin Auclair Mer 1 Mar - 10:38

» Forum non sécurisé, donc l'aventure continue ailleurs...
par Joël67 Mer 22 Fév - 12:54

» Le monde merveilleux des orchidées - Troisième partie
par Kriss Nature Jeu 16 Fév - 11:04

» Le monde merveilleux des orchidées - Deuxième partie
par Kriss Nature Mar 14 Fév - 14:07

» Le monde merveilleux des orchidées
par Kriss Nature Dim 12 Fév - 21:43

» Diaporama de magnifiques fleurs de Dahlia
par Kriss Nature Sam 11 Fév - 15:52

» Vidéo - Les aiguilles de Bavella - Corse - France - Souvenirs de vacances
par Kriss Nature Ven 10 Fév - 16:20

» Photo de voyage aux Caraïbes : Cuba - Faune - Flore - Paysages
par Kriss Nature Jeu 9 Fév - 11:01

» Montage photo de nombreux lichens de Cuba - Vacances à Cuba
par Kriss Nature Jeu 9 Fév - 10:59

» Vidéo nature - Vidéo sur diveres tortues du monde
par Kriss Nature Jeu 9 Fév - 10:56

» Tortue à identifier
par Kriss Nature Lun 30 Jan - 11:11

» Global : Myxomycètes - Stémonitacés - Stemonitis sp. - Stémonites non identifiées - Stémonite - Slime mold - Slime mould - Protistes - Protostita - Protiste
par Kriss Nature Mar 17 Jan - 8:35

» Photo de Rosacée : Spirée non déterminée - Spiraea sp.
par Kriss Nature Mar 17 Jan - 8:20

» 10ème Floralies Comtoises - 17 et 18 juin 2017 25400 EXINCOURT
par Aboun Mar 17 Jan - 4:28

» Photo d'orchidée du Québec : Spiranthe penchée - Spiranthes cernua - Nodding ladies' tresses
par Kriss Nature Lun 16 Jan - 10:58

» Photo de Champignon mycoparasite : Moisissure des mycènes - Spinelle fusiger - Spinellus fusiger - Bonnet Mould
par Kriss Nature Lun 16 Jan - 8:49

» Araignée crabe capturant un bourdon tricolore - Hymenoptère vs arachnide - Scènes de la vie
par Kriss Nature Dim 15 Jan - 8:33

» Global : Hyménoptères du Québec - Canada - Hyménoptère - Guêpe - Abeille - Fourmi - Guêpes - Abeilles - Fourmis - Wasp - Bee - Ants - Wasps - Bees - Ant
par Kriss Nature Dim 15 Jan - 8:09

» Photo de Bryophytes : Sphaigne sp. - Sphagnum sp. Peat moss
par Kriss Nature Sam 14 Jan - 10:17

» Photo de Bryophyte : Sphaigne de Girgensohn - Sphagnum girgensohnii - Girgensohn's peat moss
par Kriss Nature Sam 14 Jan - 8:44

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Photo de coléoptère : Méloé au cou étroit - Meloe angusticollis - Short-winged blister beetle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Photo de coléoptère : Méloé au cou étroit - Meloe angusticollis - Short-winged blister beetle

Message  Kriss Nature le Sam 11 Mai - 7:45

Photo gratuite et libre de droits de Méloé au cou étroit - Meloe angusticollis - Short-winged blister beetle

Insectes du Canada - Faune d'Amérique - Méloé du Québec
Photo de Méloé dans le Domaine Public
Photo de coléoptère dans le Domaine Public


Ordre : Coléoptères - Coleoptera
Famille : Meloidae - Méloïdés
Tribu : Meloini
Genre : Meloe
Espèce : Meloe angusticollis


Autres mots-clés : Arthropoda - Arthropodes - Hexapoda - Hexapodes - Insectes - Ptérygotes - Pterygota - Néoptères - Neoptera - Endoptérygotes - Endopterygota - Polyphages - Polyphaga - Cucujiformia - Cucujiformes - Tenebrionoidea - Meloinae



Le Méloé au cou étroit (Meloe angusticollis) est un insecte coléoptère à téguments mous, mesurant dans sa forme adulte (imago) 10 à 15 millimètres de long, originaire du nord des USA et du Sud du Canada (y compris le Québec). La femelle, gonflée d'œufs, est plus grande que le mâle. Je n'ai jamais vu cet insecte voler. Le Méloé au cou étroit se déplace placidement au sol où il est facile de le ramasser. Dès qu'on l'a en mains cet insecte libère par ses articulations un liquide (hémolymphe) nauséabond destiné à dissuader l'imprudent qui tenterait de s'en nourrir.

Le Méloé au cou étroit pond ses œufs sur le sol. A peine sorties de l'œuf le larves du premier stade, appelées "triongulins" ou "larves primaires" se hissent au sommet d'une fleur (souvent une astéracée) où elles attendent patiemment l'arrivée d'une abeille solitaire. Le triongulin s'accroche à l'hyménoptère qui transporte bien malgré lui ce voyageur clandestin dans son antre. Là, la larve du Méloé au cou étroit se nourrit d'œufs et après un nouveau stade larvaire elle s'attaque au miel et probablement au couvain. Après la mue imaginale l'adulte regagne l'air libre et entame une vie végétarienne.

Voici ce que disait l'illustre entomologiste français, Jean-Henri Fabre (1823 - 1915), au sujet des Méloés en général dans son ouvrage "Souvenirs entomologiques" :
Je suspends l'histoire des Sitaris pour parler des Méloés, disgracieux scarabées, à lourde bedaine, dont les élytres mous bâillent largement sur le dos comme les basques d'un habit trop étroit pour la corpulence de celui qui le porte. Déplaisant de coloration, le noir où parfois se marie le bleu, plus déplaisant encore de formes et d'allures, l'insecte, par son dégoûtant système de défense, ajoute à la répugnance qu'il nous inspire. S'il se juge en danger, le Méloé a recours à des hémorragies spontanées. De ses articulations suinte un liquide jaunâtre, huileux, qui tache et empuantit les doigts. C'est le sang de la bête. Les Anglais, pour rappeler ces hémorragies huileuses de l'insecte en défense, appellent le Méloé Oil beetle, le Scarabée à huile. Ce coléoptère serait donc sans grand intérêt si ce n'étaient ses métamorphoses et les pérégrinations de sa larve, pareilles de tous points à celles de la larve des Sitaris. Sous leur première forme, les Méloés sont parasites des Anthophores ; l'animalcule, tel qu'il sort de l'œuf, se fait porter dans la cellule par l'hyménoptère dont les provisions doivent le nourrir.

Observée au milieu du duvet de divers hyménoptères, la bizarre bestiole mit longtemps en défaut la sagacité des naturalistes qui, méconnaissant sa véritable origine, en firent une espèce ou un genre particulier des insectes aptères. C'était le Pou des Abeilles (Pediculus apis)de Linné ; le Triungulin des Andrènes (Triungulinus Andrenetarum) de L. Dufour. On y voyait un parasite, une sorte de pou, vivant dans la toison des récolteurs de miel. Il était réservé à l'illustre naturaliste anglais Newport de démontrer que ce prétendu pou est le premier état des Méloés. Des observations qui me sont propres combleront quelques lacunes dans la mémoire du savant anglais. Je donnerai donc une notice de l'évolution des Méloés, en me servant du travail de Newport, là où mes propres observations font défaut. Ainsi seront comparés les Sitaris et les Méloés, de moeurs et de transformations pareilles ; et de cette comparaison jaillira quelque lumière sur les étranges métamorphoses de ces insectes...


Sauf erreur d'identification


Méloé au cou étroit - Meloe angusticollis


Cette photo de coléoptère : Méloé au cou étroit (Meloe angusticollis), a été mise dans le domaine public par son auteur, Kriss de Niort. Pour tout usage de cette photo, faire un lien vers l'accueil du forum ou vers cette page et citer l'auteur de la photo. Merci.

_________________
Forum Faaxaal - Photos Nature (Faune, Flore, Champignons, Paysages) gratuites et libres de droits - Toutes les photos du Forum Faaxaal on été mises dans le Domaine Public par leurs auteurs respectifs.
avatar
Kriss Nature
Admin
Admin

Messages : 7272
Points : 22851
Date d'inscription : 21/06/2012
Localisation : Québec - Canada

http://faaxaal.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum